Équipement

La tenue de l'Aïkidoka

La tenue de l'Aïkidoka

Les pratiquants portent la tenue vestimentaire traditionnelle en usage dans les dojos au Japon et dans le monde entier.

  • un Keikogi littéralement keiko signifie entraînement, et Gi tenue ( tissu léger type grain de riz),
  • une Ceinture en coton blanc qui porte le nom de Obi quand elle est large,
  • un tee-shirt blanc sous le keikogi peut compléter la tenue.
  • le  Hakama est un pantalon très ample noir ou bleu marine; c'est l’habit traditionnel de pratique dans le Budo. Ce n’est pas un grade, toutefois le débutant n’en porte pas. Lorsque l’intérêt du pratiquant pour la discipline devient évident, le professeur lui propose de le porter; indépendamment du niveau technique acquis.

  • des Zoori ( tongs ou sandales) pour le déplacement dans le dojo jusqu'au tatami. Le pratiquant se déplacera hors tatami toujours chaussé, c’est un point d’hygiène important.
Présentation des armes

Les armes en Aïkido

  • des armes en bois composées d’un sabre  (Bokken), d’un bâton (Jo) et d’un poignard (Tanto).
    Ces armes font l’objet d’une commande collective une fois par an ; dans un premiers temps, elles sont prêtées par le club.
    Même en bois, ces armes sont assujetties à la réglementation sur les armes de 6e catégorie : elles sont transportées dans une housse. Le pratiquant est licencié d'une fédération agréée ; dans son passeport sportif figure le document fédéral pour la saison en cours, qui peut être produit si nécessaire.

 Bien logiquement, les bijoux, montre, épingles à cheveux et autres accessoires susceptibles de présenter un risque pour la pratique sont à retirer avant le début du cours.

Tout signe distinctif religieux et visible est exclu.

Il est attendu que les pratiquants veillent à leur hygiène corporelle, à la propreté de leur tenue d’entraînement, et au soin de son pliage.