Au fil du dojo

 Clôturer l'année sans faux plis
ou l'art du pliage du papier Origami (折り紙, de oru, "plier", et kami, "papier")

Origami Hibou Jules K.

Origami Hibou - Jules K.

Lorsque le choix de l’activité de fin d’année s’est orienté vers l’origami, il faut être un brin honnête, une certaine suspicion a filtré : une activité enfantine de pliage correspond-elle vraiment à notre tempérament de guerrier japonais ?
"Cet art, un des plus anciens arts populaires au VIe siècle en Chine, a été apporté au Japon. Vers 1200, il obtint un grand succès au sein des rituels bouddhistes, puis, dans l'art du bushi, se seraient développées la découpe et la création de fleurs en origami (紙花/纸花) utilisées comme marques d'amitié" source Wikipédia
Bushi
, vous avez dit Bushi ? le Bushi des arts martiaux …ce cavalier en armure?
Eh oui, toute l’ambivalence du Japon ...aussi, en cette fin d’année, au dojo, l’honneur était sauf et notre choix assumé. Une fois papiers et schémas de pliage en mains, l’activité s’est révélée être aussi complexe que l’aïkido. La technique de l'origami, cela ne s'improvise pas!
Merci à Jules pour cette approche du pliage et pour avoir pallié à nos cafouillages.
Merci à tout le groupe pour cette sympathique soirée, et pour les mets aussi délicieux qu'originaux que nous avons partagé ensemble en fin de soirée sur le tatami.

Osoji au dojo
Nous étions onze pratiquant(e)s du club pour cet après-midi de Vivre ensemble, sans compter Claire et Julie, 8 ans et 4 ans, pour nettoyer de fond en comble le dojo.
OSOJI est une tradition dans les dojos au Japon :
" Les Japonais aiment commencer l'année nouvelle sur de bonnes résolutions. Pour cela, ils pratiquent un grand nettoyage appelé ōsōji (大掃除) les derniers jours de décembre et qui fait office de rite de purification de la maison. On change le papier des shōji, on remplace les objets abîmés, on aère les tatami. Ils doivent aussi avoir liquidé les affaires en cours et réglé leurs dettes avant d'entamer l'ōmisoka, le réveillon du 31 décembre. Il est généralement de mise de faire preuve d'optimisme et de bonne humeur." source Wikipédia
Au dojo, depuis toujours, nous souhaitons maintenir cette pratique, combinée à deux notions plus occidentales : 1/ le grand nettoyage de printemps et 2/ la notion plus récente de Journée Citoyenne ...le tout se concluant par un goûter pour le plaisir des grands et des plus jeunes !
Comme quoi Tradition et Modernité font ...bon ménage ;-) 

 Stage national PdL à Saint-Herblain animé par Gilbert MILLIAT, et Jacques BONEMAISON, tous deux Chargés d’Enseignement National (CEN)
UN TRES BON STAGE …
En début de saison, nous avions repéré ce stage sur le calendrier.
Un moment singulier de pratique dédié pour partie aux profs, et pour l’autre aux licenciés de tous niveaux ;
et oh combien riche d’enseignement, car animé par deux techniciens 7è dan missionnés par la Fédération.
Une fois le covoiturage calé, nous voilà partis à plusieurs en direction de Nantes, et ce, dès le vendredi matin. Pour la première vague : Marie-Christine, Eric, Ludwig, Daniel, Véronique, Claudine et Blandine, se retrouvent à chuter, à attaquer, à pivoter sur le tatami, bref à faire de l’aïkido et à chercher à progresser.
Puis nous sommes rejoints pour le stage tous niveaux par Caroline, Marc, Stéphane et Bernard. Pour ce dernier, une première fois : "c’était très bien de pratiquer avec d’autres, et de retrouver une direction de pratique semblable à celle proposée au dojo"
Eh oui, se retrouver avec d’autres, et aussi entre nous, sur le tatami et lors de temps off : échanges dans les vestiaires, discussions lors du trajet ou lors des repas…
Soyons honnêtes, quelques courbatures ont suivi, sans toutefois réussir à entamer l’enthousiasme à se remémorer ces heures de pratique.
Voilà, nous étions onze licencié(e)s du club, et nous sommes prêts pour le prochain stage.